mercredi 5 avril 2017

1718. BÓGAERT (Abraham) - A. Bógaerts Roomsche Monarchy.

BÓGAERT (Abraham).

A. Bógaerts Roomsche Monarchy, Vertoont in de Levens, Bedryven, Muntbeelden, en Gedenk-penningen der Westersche en Oostersche Keizeren, van Julius Cezar af tot op Karel den VI. De tweede druk. 

Amsterdam, Oosterwyk, 1718.
 [T'Amsterdam, By Joannes Oosterwyk, CIϽ IϽ CCXVIII.]

In-8° (138 x 209 mm.) plein parchemin d'époque, tranches rouges, [1(faux-titre)], [1 (explication du titre frontispice)], [1 (titre frontispice de A. Houbraken gravé par Pool)], [1 (titre en rouge et noir avec une belle vignette gravée)], [1 bl.], [20 (dédicace et préface)], 441, [5 (table, errata et avis au relieur)] p., un bandeau (armes de Charles VI et une belle vignette gravée par Schynvoet), 20 planches hors texte (dont 2 à déplier).

Très bel exemplaire.

    Abraham Bogaert (Amsterdam, 1663-1727) voyagea à plusieurs reprises, comme chirurgien et marchand, aux Indes néerlandaises et ce n'est qu'en 1706 qu'il s'établit définitivement à Amsterdam.
   Son ouvrage a pour but de retracer l'histoire des empereurs romains à travers la production monétaire. La première édition de cette œuvre parut en 1697 mais Bogaert en fut assez mécontent, déçu par la qualité de son propre travail mais aussi par celui de l'imprimeur. Il s'en explique dans la « première seconde édition » améliorée qui fut publiée chez Hendrik Blank, en 1716. L'ouvrage présenté ici est donc un exemplaire de la « deuxième seconde édition » dont la réussite typographique et iconographique est manifeste.


Bibliographie : 

   - Nieuw Nederlansch Biografisch Woordenboeck, t. III, col. 131-133.


Reliure



Titre frontispice et son explication.
 
 
 Une des planches à déplier (De sleep of renstaatsy), en regard de la p. 85.
 
 
  Planche en regard de la p. 127 (Trajanus).

 280 euros (code de commande : 25283).



Vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos de ce livre ou le commander,
adressez-nous un message à
courrier@loiseaulire.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire